imagesCAU13TGGVoici la suite des résumés du programme partagé des candidats du front de gauche pour les élections présidentielles et législatives de 2012.

Troisième partie "La planification écologique"

Agir tout de suite :
Moratoire sur toutes les politiques de déréglementation de l'énergie, abrogation de la loi NOME
Mise en place d'un plan de transition écologique réintroduisant la maîtrise publique de l'énergie et promouvant des investissements publics conditionnés aux critères écologiques, sociaux et démocratiques
Mise en place d’un plan de financement pour la sobriété et l’efficacité énergétique et pour la diversification des sources d’énergie

Agir pour un changement durable :
Maitrise publique de la gestion de l’eau et de l’assainissement
La crise environnementale et son aggravation sont liées au système capitaliste lui-même, au productivisme qu’il porte et à ses choix au service d’intérêts privés contre l’intérêt général.
La planification écologique est le moyen de redéfinir nos modes de production, de consommation et d’échange en fonction de l’intérêt général de l’humanité et de l’impact de l’activité économique sur l’écosystème qui rend possible la vie humaine. Elle permettra de préciser les orientations et les investissements publics nécessaires à ces objectifs.
Nous enclencherons ainsi une transition écologique pour combattre la crise environnementale et promouvoir un développement humain durable créateur d’emploi et facteur d’égalité sociale.
Un plan écologique sera débattu et votée au parlement, assortie d’une loi de programmation financière.

 

L'intégralité : http://www.pcf.fr/