Chereque-Parisot

 

Voici quelques articles à propos des carrières post syndicales des dirigeants des grands syndicats et particulièrement à la CFDT. (Référence dans le PDF)

Depuis quelques semaines, la CFDT se signale à l’attention de l’opinion publique, par :

- le départ de son secrétaire général François Chérèque et sa transformation immédiate en agent prébendé de l’Etat,

- sa signature d’un accord national minoritaire, dit de sécurisation de l’emploi, avec le MEDEF,

- la déclaration de son nouveau secrétaire général, Laurent Berger, accusant la CGT d’être coresponsable, avec l’employeur, du projet de fermeture de l’usine Goodyear d’Amiens.

Tant d’actualité aussi négative pour les salariés, à mes yeux, m’a incité à aller voir ce qui pouvait expliquer que cette centrale syndicale signe régulièrement des accords dans le dos des salariés et se livre de plus en plus à des attaques frontales contre la CGT.

Pour ce faire, j’ai cherché à savoir quel avait été le parcours des secrétaires généraux des organisations syndicales représentatives (CFDT, CFTC, CGC, CGT, FO) depuis les années 60 jusqu’à aujourd’hui, après qu’ils aient quitté leurs fonctions à la tête de leur centrale syndicale.

Là, je suis allé de stupeur en stupeur.

... Voir le fichier joint.

Chereque_et_CFDT