DémocratHic    La démocratie est toujours dans la bouche des prétendants à un mandat électoral mais après jugeons-en.

Mr Berger avait beaucoup d'idées en matière de démocratie et de clientélisme avant les élections mais ça .. c'était avant.

 

Désignation des représentants dans les institutions subventionnées par la Mairie : aucune ouverture à l'opposition, même à Clamart Habitat où non seulement la majorité dispose de sièges d'élus mais désigne également des personnes qualifiées. Dans l'ancienne majorité, une représentante de l'opposition siégeait au Conseil d'administration et avait également siégé à la commission d'attrbution des logements.

Mise en place de la réforme des rythmes scolaires : l'ancienne majorité avait opéré une grande consultation de plus d'un an, tout le monde avait acté de placer les nouvelles activités périscolaires le mercredi, le nouveau Maire a décidé que ce sera le vendredi et pour la concertation je vous laisse juge. Mr Berger est élu que depuis 3 mois. Des fédérations de Parents d'élèves ont demandé à être reçues par le nouveau Maire, dans sa grande bonté = un quart d'heure par téléphone, sans commentaire.

Projet Perthuis de construction de logements sociaux et d'une crèche : j'ai conduit une grosse concertation avec les habitants sur ce sujet avec y compris des propositions de compromis validées par l'ancien Maire, le nouveau Maire à peine élu balaye d'un revers de main l'avis des habitants, même chose pour l'éco quartier  de la gare et pour la maison d'accueil de personnes en difficultés (rue J Jaurès) plus de 200 personnes présentes à l'époque en réunion publique.

Révision du PLU : attention, le nouveau Maire essaie de vous faire accepter quelque chose qui n'est pas validée et où vous avez votre mot à dire. Concernant les terrains qui sont la propriété d'EDF et qui se situent au carrefour de la Division Leclerc, le nouveau Maire indique qu'il va faire des logements (pas sociaux bien sur) mais aujourd'hui ce n'est pas possible et c'est pour cela qu'il veut modifier le PLU pour faire place aux promoteurs de constructions privées de haut standing à la mode Plessis. Mais ça c'est à la population d'en décider où pas. 

La communication des documents avant les conseils municipaux et leur affichage : le nouveau Maire qui était souvent intervenu lorsqu'il était dans l'opposition sur les documents qui, disait-il, lui parvenaient tardivement (une semaine avant), l'affichage étant effectué sur tous les panneaux de la ville au moins trois jours avant. Maintenant, c'est mieux, les documents sont transmis à peine 5 j avant et l'affichage a lui été effectué la veille du conseil suite à un signalement de l'élu communiste.

Concernant le clientélisme : le nouveau Maire n'a pas trainé. Une des premières mesures : augmenter les indemintés des élus (le budget dans ce domaine a quasi doublé) une autre : nommer un ami à Clamart Habitat pour s'occuper des attributions de logements, il s'avère en plus que cet ami est aussi Maire Adjoint de droite à Plessis Robinson. Cela résume tout.

La démocratie : pas mieux; le copinage : pas mieux, le budget : manipulation, le social : fin et pas suite. La ligne est tracée vers Clamart sous Plessis.