Photo Hollande

 Article et photo (AFP) issus de l'Humanité du 15/07/2016

 

 

2 Fiscalité : au bonheur des entreprises

Que reste-t-il de la grande réforme fiscale annoncée par François Hollande, cette promesse de justice sociale et de redistribution des richesses ? Le président envisage à nouveau de baisser l’impôt sur le revenu si la croissance atteignait 1,7 % de PIB. Tant pis si cela limite les recettes de l’État, engendre encore plus d’austérité et toujours moins d’investissements dans les services publics. Parallèlement, malgré la mauvaise foi du Medef qui réclame toujours plus tout en refusant d’appliquer la loi sur le compte pénibilité, le troisième volet du pacte de responsabilité instaurant de nouvelles baisses d’impôts et de cotisations pour les entreprises en 2017 est bien maintenu. Bien évidemment sans contrepartie. 41 milliards d’euros de plus dans les poches des entreprises. La lutte contre la fraude fiscale n’apparaît quant à elle pas prioritaire, si l’on en croit les 1 512 nouvelles suppressions d’emplois promises au ministère des Finances, qui en a perdu 35 000 ces quinze dernières années.

A suivre ..